Visit the new FARNET 2014-2020 website

Fishtaverns – Améliorer la qualité du service et des produits dans les restaurants de fruits de mer locaux

Le projet «Fishtaverns» vise à accroitre le niveau de qualité des restaurants de fruits de mer - produits et capacité d'accueil - notamment en augmentant l'utilisation des produits frais et en améliorant la communication.

Cet exemple de CLLD est également disponible en :

el

Lors de la consultation publique pour élaborer la stratégie locale du FAG Larnaca & Famagusta, des restaurateurs, des opérateurs touristiques et des consommateurs avaient exprimé le besoin d'améliorer les services fournis par les restaurants locaux de fruits de mer afin d'augmenter la satisfaction des clients et, à terme, l’économie de l’ensemble du territoire. Pour ce faire, il fallait un effort collectif afin d'adopter des normes de qualité communes, de communiquer de manière cohérente sur la fraîcheur des produits et de rehausser le niveau global des services fournis.

C’est sur cette base que le FLAG a développé le projet «Fishtaverns». Dans un premier temps, une étude de marché a été lancée en 2014 pour établir une nouvelle norme de qualité pour les restaurants de fruits de mer. Via des entretiens avec les restaurateurs et un questionnaire adressé aux consommateurs, collectivités locales, agents de voyage, pêcheurs et autres acteurs locaux, l'étude a permis d'identifier les attentes spécifiques de chaque public. Des possibilités d’amélioration existaient en termes de diversité et de qualité des fruits de mer servis ainsi qu’en matière de présentation (installation de comptoirs exposant les produits avec explications en plusieurs langues, par exemple).

Dans un deuxième temps, le FLAG a lancé un appel à propositions «hausse de la qualité» destiné aux restaurants de poisson locaux et visant à instaurer un socle de normes communes et répondre à d'autres recommandations formulées par l'étude.

Le FLAG a organisé plusieurs réunions pour informer les répondants à l'appel, suite à quoi 15 restaurants de fruits de mer de Larnaca et les Famagusta ont déposé un dossier. En fonction de la qualité de leur proposition, 12 établissements ont été sélectionnés par le FLAG pour recevoir accompagnement et appui financier.

  • Résultats : 
    - Nombre d’emplois créés : 6
    - Nombre d’emplois maintenus : 36 
    - Augmentation de la consommation de produits de la mer frais
    - Hausse de revenu estimée à 10%

    Suite à ces résultats positifs, le FLAG va soutenir au cours de la période de programmation actuelle (2014-2020) la création d'une «charte de qualité locale» pour les restaurants de poissons de la région. Cette charte prévoit l'amélioration des normes de qualité, certaines exigences particulières (accent sur l'approvisionnement en produits de la pêche locale) ainsi qu’un plan marketing.

  • Transférabilité : Dans les zones côtières de l'UE, les restaurants de fruits de mer sont d’importants générateurs de revenus pour les pêcheurs. Mais ils ont souvent du mal à répondre à des normes de qualité élevées et aux attentes des clients, et ce dans un environnement local très concurrentiel. Ce projet constitue un exemple réussi d'amélioration de la qualité et de la promotion au moyen d’une démarche collective.

  • Enseignements : Parmi les facteurs déterminants de réussite, on note le développement du projet sur la base de besoins clairement identifiés, déterminés suite à une consultation publique (ayant impliqué un large éventail de parties prenantes et notamment les pêcheurs).

  • Contribution au DLAL: (a) valeur ajoutée, création d'emplois, attirer les jeunes et promouvoir l'innovation à tous les stades de la chaîne d’approvisionnement de la pêche et de l'aquaculture; (b) soutenir la diversification à l'intérieur ou à l'extérieur de la pêche commerciale, l'apprentissage continu et la création d'emplois dans la pêche et les zones aquacoles; (d) promotion du bien-être social et du patrimoine culturel dans la pêche et les zones aquacoles, y compris la pêche, l'aquaculture et le patrimoine culturel maritime.
 

Coût total et financement du projet

Phase 1 (étude de marché) :

Coût total :€50 000 
Allocation FLAG:€50 000 
 - Contribution EU (EFF Axis 4): €25 000 
 - Autres contributions publiques:  €25 000  


Phase 2 (amélioration des restaurants) :

Coût total :€719 346.54 
(a) Allocation FLAG:€259 691.89 (36% of total project cost) 
  - Contribution FEAMP:
€129 845 
  - Autres contributions publiques:€129 845 
(b) Contribution des bénéficiaires: €459 654.65 (64% of total project cost) 
- Chaque restaurant a contribué pour un certain montant en fonction de l’ampleur de l’intervention pour un total                 de: €459 654,65
 

Bénéficiaires     Contact FLAG
12 restaurants de poisson dans cinq localités : Larnaca & Famagusta Districts Development Agency LTD, Cyprus
(1) In Paralimni: Kalamies, Karas, Spartiatis Email:mpapamichael (at) anetel.com
(2) In Agia Napa: Vasos, Isaak  Téléphone: +357 24 815280
(3) In Liopetri: Potamos Site web
(4) In Larnaca: Psarolimano, Zephyros, Dionysos, Monte Carlo  
(5) In Zygi: Captain’s Table, Koumparis   
   
Fiche FLAG  

Informations sur le projet

  • Nom officiel du projet dans la langue de l’Etat membre : Σχέδιο Χορηγιών για Εκσυγχρονισμό των Κέντρων Εστίασης και Αναψυχής (Ψαροταβέρνες)
  • Titre officiel du projet en EN : Scheme of Co-finance for Upgrading the Quality in Fish Restaurants
  • Durée : 15/05/2014 until 31/03/2015
  • Etude de cas : July 2016

Mots clés : restaurant de fruits de mer, fruits de mer de qualité, produits frais de la pêche